rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.e-studeo.fr/data/fr-articles.xml

logo.gif

Question 3 : L'entreprise vend-elle un produit ou une image ?

 La synthèse du cours   Nettement plus


STMGMerca.jpg
 Source : ressources NATHAN Réflexe  - Terminale



7. L'OFFRE DE L'ENTREPRISE

 

 

L’entreprise qui construit une offre de bien et/ou service doit réfléchir à un ensemble de caractéristiques qu’elle doit définir en cohérence avec sa stratégie et son positionnement, afin de renforcer la valeur perçue par le consommateur.

1. Les composantes matérielles de l’offre

L’offre peut consister en un produit, un service ou un produit et un service associés.

A. Les caractéristiques fonctionnelles

Ce sont les caractéristiques intrinsèques du produit qui permettent à celui-ci d’assurer la fonction à laquelle il est destiné : les caractéristiques techniques, la composition, les ingrédients, la taille, le poids, la capacité, la performance, etc.

À cela s’ajoutent tous les autres éléments associés à l’offre principale (garantie, SAV, services divers, etc.).

B. Le conditionnement et l’emballage

Le conditionnement se définit comme la première enveloppe du produit, c’est-à-dire le contenant, alors que l’emballage concerne les autres enveloppes du produit.

Exemple : le tube de dentifrice est le conditionnement et la boîte qui le contient l’emballage.

Parfois, conditionnement et emballage ne font qu’un, comme dans le cas d’un bidon de lessive.

Le conditionnement et l’emballage doivent répondre aux attentes des consommateurs – ils doivent être recyclables, réutilisables, pratiques (emballages individuels, par exemple, etc.) – et être cohérents avec le positionnement (matériaux plus ou moins nobles, taille, etc.).

1) Les fonctions techniques du conditionnement/emballage

  • Contenir et protéger le produit contre les altérations ou les vols
  • Faciliter le transport, la manutention et le stockage
  • Conserver les qualités du produit et protéger le consommateur
  • Porter l’innovation et faciliter l’utilisation

2) Les fonctions commerciales de l’emballage

  • Différencier le produit de celui des concurrents et permettre son identification rapide
  • Séduire, attirer le consommateur
  • Informer celui-ci via l’étiquette et ses mentions obligatoires
  • Communiquer les éléments mercatiques (service clients, jeu, concours, promotion, etc.)

L’emballage est considéré comme le « vendeur muet » au royaume du libre-service.

 

2. Les composantes immatérielles de l’offre

A. La stylique

La stylique concerne essentiellement l’aspect visuel et doit être cohérente avec le positionnement et les attentes des consommateurs.

On peut la définir comme l’ensemble des techniques d’esthétique qui adaptent la forme, la taille, les couleurs, les matériaux, l’ergonomie du produit ou de l’offre à l’image et à l’identité particulière que l’entreprise veut lui donner. Ce sont tous les éléments qui vont donner de manière symbolique une « personnalité » au produit et contribuer à renforcer son positionnement.

La stylique répond à des objectifs tels que séduire et communiquer sur le positionnement du produit concerné, développer ses fonctionnalités et son aspect pratique, renforcer sa position concurrentielle et justifier une augmentation de son prix de vente.

B. La marque

C’est le signe distinctif servant à identifier et à différencier un bien ou un service de celui de la concurrence.

1) Les diverses formes de la marque

Ces formes peuvent être :

  • un nom patronymique (exemple : Michelin) ;
  • un nom géographique (exemple : Vichy) ;
  • un prénom (exemple : Marie) ;
  • une dénomination fantaisiste, sans signification particulière (exemple : Etam) ;
  • un terme significatif (exemple : Taillefine) ;
  • des chiffres (exemple : 123), des lettres (exemple : NRJ) ou encore une combinaison des deux (exemple : K2R) ;
  • une couleur (exemple : Orange) ;
  • un dessin (exemple : le crocodile de Lacoste) ou un logo (exemple : le losange Renault) ;
  • un slogan ou une expression (exemple : La Vache qui rit) ;
  • un signal sonore (exemple : DIM).

2) Les types de marques

Il existe différents types de marques : des marques de producteurs (exemple : Coca-Cola), des marques de distributeurs ou MDD (exemple : Casino) et des marques de services (exemple : Speedy).

3) Les critères juridiques relatifs à la marque

La marque, lorsqu’elle a été déposée en vue de sa protection auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), assure à son détenteur une propriété et une exclusivité indéfiniment renouvelables (tous les 10 ans). Cette protection fonde l’action en contrefaçon.

Pour pouvoir prétendre à ce dépôt, la marque doit répondre à certains critères. En l’occurrence, elle doit être :

  • disponible, c’est-à-dire s’avérer libre ou non utilisée après la réalisation d’une recherche d’antériorité ;
  • distinctive, c’est-à-dire ne pas comporter de nom générique descriptif du produit ;
  • non déceptive, c’est-à-dire non susceptible de tromper ou d’induire en erreur ;
  • non contraire aux bonnes mœurs et à l’ordre public, c’est-à-dire par exemple sans connotation grossière.

4) Les critères commerciaux d’une « bonne » marque

Au-delà de l’aspect juridique, une « bonne » marque doit réunir certaines qualités commerciales. Elle doit être :

  • euphonique : agréable à l’oreille, harmonieuse ;
  • mémorisable ;
  • évocatrice, facilitant ainsi l’association d’idée avec le produit ;
  • déclinable (exemple : Nestlé, Nestea, Nescafé) ;
  • utilisable à l’international.

La marque est un élément qui contribue à la valeur de l’offre en véhiculant l’image de l’entreprise. Elle est souvent synonyme de garantie, de performance, de qualité et permet l’adhésion du consommateur aux valeurs qu’elle représente tout en favorisant le repérage des produits.

C. La qualité

Synonymes de qualité et de sécurité (notamment dans le domaine de l’alimentaire), les labels et normes constituent de réels arguments dans la présentation de l’offre. Ils représentent une source d’avantage concurrentiel incontournable pour l’entreprise.

1) Définition

Selon l’AFNOR (Association française de normalisation), la qualité peut être définie comme « l’ensemble des propriétés et des caractéristiques d’un bien ou d’un service qui lui confèrent l’aptitude à satisfaire des besoins exprimés ou implicites ».

L’organisation va œuvrer pour l’obtention de certifications et labels divers destinés à :

  • affiner et légitimer ses arguments de vente ;
  • rassurer le consommateur ;
  • fidéliser ce dernier ;
  • conquérir de nouvelles parts de marché.

2) Les principaux signes de qualité

Les principaux signes de qualité sont :

  • l’appellation d’origine contrôlée ou AOC, souvent utilisée pour les fromages et les vins ;
  • le label rouge qui concerne plus particulièrement le poulet ou le poisson ;
  • le label AB ou agriculture biologique, pouvant s’appliquer aux légumes, au lait, etc. ;
  • la mention « Saveur de l’année » ;
  • le label Max Havelaar caractérisant les produits développés dans le cadre du commerce équitable ;
  • la norme NF ou norme française.

D. L’image

L’image est l’ensemble des représentations mentales que se font un individu ou un groupe d’individus, d’un produit, d’une marque, d’une enseigne.

Cette image se forme en fonction d’une multitude d’éléments tels que :

  • le produit et les attributs spécifiques à sa fonction ;
  • la marque, qui selon l’image qui lui est associée, sera plus ou moins bien perçue ;
  • la publicité et toute la communication émanant de l’entreprise ou des consommateurs eux-mêmes : en effet, l’entreprise construit son image au travers de sa communication média (publicité avec des stars, concepts d’évocation autour de la nature, etc.) et hors média (mécénat, par exemple). Le rôle du consommateur qui, via les réseaux sociaux, peut lancer un buzz non maîtrisé par l’entreprise, peut aussi atteindre l’image de l’entreprise ;
  • l’expérience de consommation : si elle a été positive, elle induit une bonne perception de l’image de l’entreprise et met le consommateur dans des dispositions favorables à celle-ci.

Conclusion

Quelle que soit l’offre globale proposée (produits, services associés, etc.), elle doit non seulement être adaptée aux attentes de la cible mais également être cohérente en termes de composantes. En effet, les composantes matérielles et immatérielles de l’offre qui lui confèrent une image, une notoriété, une valeur symbolique et une valeur financière doivent favoriser une perception positive afin d’augmenter l’efficacité des ressorts psychosociologiques et comportementaux de la demande.

Net-tement plus
     
     

 


Date de création : 16/08/2013 @ 11:41
Dernière modification : 17/08/2013 @ 11:03
Catégorie : Mercatique - Mercatique et marchés
Page lue 6198 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°4 

par jerryjerryjerry le 13/03/2020 @ 13:52

Kyrie 5
Supreme Hoodie
Nike Canada
Salomon Running Shoes
Jordan Shoes
Giuseppe Zanotti Shoes
Ugg Boots Sale
Asics Gel Kayano
Adidas Shoes
Skechers Go Walk
Fjallraven Kanken Canada
Longchamp Handbags
Red Bottoms
Ralph Lauren
River Island Sale
Yeezy Trainers
Ugg Boots
Ralph Lauren Polo Shirts
North Face
Golden Goose Sale
Vans Old School
Prada
Powerbeats Pro
Lebron 17 Shoes
Off White Sneakers
Coach Purses
Mont Blanc
G Star
Kate Spade Phone Case
Hugo Boss T Shirt
Fila
Karen Millen Coats
Nike Air Max
Juicy Couture Jewelry
Balenciaga Sneakers
Supreme Hoodie
Adidas Nmd
Le Coq Sportif Sneakers
Geox Kids Shoes
Philipp Plein Outlet
Coach Wallet
Salvatore Ferragamo Belt
Woolrich Coat
Beats
Mizuno Wave Rider
Uggs On Sale
Pandora Canada

Réaction n°3 

par jenniferjenniferjenn le 05/03/2020 @ 01:49

Karen Millen Uk
Asics Shoes
Keds Wedding Shoes
Kate Spade Bags
G Star
Woolrich Parka
Hydro Flask Sale
Michael Kors Canada
Beats Headphones
Ugg Slippers
Lebron 17
Coach Crossbody Bags
Air Max
Brooks Running Shoes
Skechers Go Walk
Mont Blanc Pens
Suicoke Sale
Kate Spade Purses
Birkenstock
New Balance 990
Fendi Glasses
Armani Dress
Powerbeats 3
Calvin Klein Dresses
Ed Hardy Shirt
Moncler Jacket
Brooks Shoes
Bose Wireless Headphones
Adidas Superstar
Adidas Sweatshirt
Christian Louboutin Canada
Pjs Coat
Jimmy Choo Shoes
Fjallraven Kanken Backpack
Hogan Shoes Mens
Birkenstock Sandals
Balenciaga Bags
Bape Hoodie
Pandora Online
Adidas Superstar
Longchamp Bags
Ferragamo
Clarks Boots
Hogan Trainers
Pandora
Asics Gel Kayano 25
Golden Goose Sneakers
DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin
Espace VIP

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret
bKyW
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Texte à méditer :  

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." 

  
John ADAMS
Texte à méditer :  

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." 

  
MONTESQUIEU
Texte à méditer :  

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." 

  
Winston CHURCHILL
Texte à méditer :  

"On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement" 

  
Jean-Baptiste SAY
Texte à méditer :  

"Une idée fausse mais claire et précise aura toujours plus de puissance dans le monde qu'une idée vraie mais complexe"

  
Alexis De TOCQUEVILLE
Texte à méditer :  

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé"

  
Alan GREENSPAN
Texte à méditer :  

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" 

  
Milton FRIEDMAN
Texte à méditer :  

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence"

  
Frédéric BASTIAT
Texte à méditer :  

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" 

  
Alexandre SOLJENITSYNE
Texte à méditer :  

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles"

  
Paul SAMUELSON
Texte à méditer :  

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain"

  
Helmut SCHMIDT
Texte à méditer :  

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" 

  
Margaret THATCHER
Texte à méditer :  

"L'offre créée sa propre demande" 

  
Jean-Baptiste SAY
Texte à méditer :  

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" 

  
Harry S. TRUMAN
Texte à méditer :  

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" 

  
Jean-Baptiste COLBERT
Texte à méditer :  

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" 

  
Nicholas KALDOR
Texte à méditer :  

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" 

  
Henry FORD
Texte à méditer :  

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" 

  
Henry FORD
Texte à méditer :  

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin"

  
Gaston BACHELARD
Texte à méditer :   « Nous aurons le destin que nous aurons mérité.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   « L'enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   « C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   "À l'usine, nous fabriquons des cosmétiques; dans les boutiques nous vendons de l'espoir."   Charles H. REVSON
Texte à méditer :  

« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »   Albert EINSTEIN

Texte à méditer :   "Il n'y a qu'un patron: le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu'à l'employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs."   Sam WALTON
Nouveautés du site